Le « Naked Run » Challenge-courir sans montre GPS et sans MP3

Partager cet article avec vos amis :

Nous sommes habitués à nos MP3, montres GPS, portables et applis… Et nous avons la chance de pouvoir quantifier nos efforts et nos résultats pour mieux nous connaître et mieux performer.

Le revers de cette chance, c’est qu’à force d’être tout le temps connectés, on perd la connexion avec nous-mêmes, notre ressenti, nos capacités. Voici pourquoi je pense qu’il est intéressant de laisser sa montre GPS et son mp3 (de temps en temps bien sûr!) et partir courir juste avec nos clefs dans la poche :

Retrouver l’écoute de son corps

Je me suis lancée un challenge pour ma prochaine course, non pas chronologique mais technologique. Je vais faire ma toute première course (ever, ever) sans montre et sans mp3.

J’ai choisi une course nature comme la Jogg’îles (le dimanche 20 novembre) car j’ai quelques repères. Je l’ai couru en groupe il y a 2 ans et je connais le tracé. J’ai choisi une distance moyenne : 15 km (en réalité c’est bien moins que ça) .

Les paysages du lac seront  ma musique et mon corps sera ma montre. Je m’abandonne à mon ressenti pour savoir si je peux accélérer ou pas 🙂 Ce sera excellent aussi pour vérifier si ces 3 années d’entraînement avec une montre m’ont permis de bien connaître mon allure à l’instant T.

Partir suivant ses capacités du moment et non en fonction de l’objectif

Nous vous y trempez pas, je suis POUR l’utilisation d’outils connectés qui nous permettent de mieux analyser nos performances et mieux nous connaître. En entraînement le suivi de l’allure nous aide vraiment à progresser. En compétition aussi, la montre est une alliée pour suivre le plan qu’on s’est fixé et ça rassure énormément. Mais la possibilité de suivre son allure à chaque moment peut aussi nous jouer des tours…

Ça ne m’étais jamais arrivé mais pendant la dernière compète que j’ai fait (le Run in Lyon ’16), j’avais constamment le regard rivé sur ma Garmin… C’est vrai que c’est confortable de savoir à quelle allure on évolue, mais ce jour-là j’aurais mieux fait d’oublier ma montre à la maison. Je pense que je suis partie trop vite, sans écouter mon corps et ensuite j’ai payé les frais. De plus, mon objectif n’était pas suffisamment adapté à mes capacités du moment, à savoir : quelques kilos en plus, quelques semaines de prépa en moins, et pas assez de renforcement musculaire pour pouvoir supporter une allure plus soutenue.

Ne pas se laisser distraire par sa contreperformance

Je voulais tellement suivre le plan et l’allure que je m’étais fixée, que mes sensations physiques sont restées au second plan. C’est important pour le moral de penser à autre chose que ses bobos, mais ne pas se concentrer uniquement  sur sa montre, c’est mieux aussi. Quand on n’est pas assez préparé, il faut l’admettre et arrêter de regarder le temps sur la montre. Peut-être que mon mental aurait été plus fort si je n’avais pas l’occasion d’être déçue à chaque fois que je voyais que mon allure baissait…

Écouter son rythme

Les foulées en musique, je suis tout autant adepte que la montre. J’adore la musique et j’aime qu’elle rythme mon tempo de course. Surtout sur les longues distances, le mp3 est un vrai allié contre la monotonie et me remotive à aller plus loin. Où est le piège alors ? Aller trop vite trop tôt…parfois la musique nous fait accélérer sans qu’on s’en rende compte. Pour palier à cette éventualité, je programme mes playlists de telle manière à ce qu’au début de la course je démarre sur des chansons moins rythmées. Pour la  Jogg’îles, plus de playlist, je vais laisser mon iPod au repos et je vais écouter le rythme de mon pouls 🙂

Bien sûr, avant la compète, je vais essayer de faire quelques sorties « nudes » toute seule ou avec mon amie Margaux histoire de me familiariser avec une course plus légère sans technologies.

A dans 3 semaines pour le débrief sur ma première expérience de ce que les anglo-saxons appellent le « naked run » !


À propos des auteurs

2 Commentaries

Soyez gentil et vous verrez vos commentaires approuvés.

Répondre

Mathilde
2 novembre, 2016 4:55

Je suis bien d'accord avec toi! Cela est important de se reconnecter de temps en temps avec soi-même. Sans le vouloir, je suis partie il y a quelques semaines pour un run et ma montre et mon mp3 étaient déchargés.. J'ai donc suivis mon instinct et ma musique fut l'océan ! Je ne sais pas combien de km j'ai couru, mais je me suis sentie bien et j'étais super heureuse en rentrant :D

    Répondre

    Christina Dimitrova
    3 novembre, 2016 8:07

    C’est pour ça aussi qu’on aime les sports outdoor…l’imprévu, l’adaptation, la nature :) merci de partager ton expérience ça me motive encore plus d’aller au bout de ce challenge !

Laisser un commentaire
Nom *
Email *
Website

Vous pourriez aussi aimer

Articles plus anciens...

  • La définition du bonheur 😃Un peu de course + un peu de bavardage + de beaux paysages = beaucoup de #smiles 😃😃😃 ❤️Coucou @philipims69 on s'en fait une ensemble la prochaine fois avec Julie et Nathalie 😉#lemondeestpetit #running #iloveswitzerland #runningcommunity #runningonsmiles #lacdeneuchatel #runningheroes #running
  • Le nouveau favori du 800m #championdumonde ❤️Merci pour les émotions !!! 👏🏻👏🏻👏🏻on a vibré avec toi 🎉#pierreambroisebosse #bestrunner #londonworldchampionships2017 #runningheroes #runningonsmiles #athletisme
  • Allez PAB gogogo on est avec toi 👏🏻#800m #londonworldchamps #running #runningheroes #runningonsmiles #pab #pierreambroisebosse
  • Avant l'entraînement j'admire le courage des marathoniennes et le bronzage de la Britannique 🙈😜👀. #rungirlrun #rungirls #londonworldchampionships2017 #marathon #running #boldface
  • Watching the 10k finals 🎉👀🤗#mofarah #running #speedy #gogogo💪 #londonworldchamps
  • Aujourd'hui c'était plutôt #turtlerun mais on a pris quand même du plaisir avec mon lapin @debo__o 🐰🐰😍. #running #rungirls #runningonsmiles #runningcommunity #ilovelyon
  • Des soirées péniche ⛵️ + musique 🎶 = le kiff total #lamarquise #crewz #ilovelyon #lyon #peniche #happy
  • Time to swim 🏊🏻‍♀️😉 #nofilter #crawl #cool😎 #piscine #runandswim
  • Courir le matin c'est le bonheur 😜8h59 -1h43 de run à Lyon et pas de pluie malgré les gros méchants nuages derrière moi 🏃🏻‍♀️☁️☁️😎👌#runyourway #earlyrunner #earlybird #coursematinale #runningheroes #runningonsmiles #runningcommunity #pierreambroisebosse #pumachallenge #nofilters
  • Canicule + courbatures aux fessiers + courbatures aux ischios (1000 x merci @faicelcoaching)= CRAWL 🏊🏻‍♀️ 🏊🏻‍♀️avec Vero pour oublier les douleurs et la chaleur 😂😂😂😎
  • La team au complet 😎🏃🏽‍♀️🏃🏻‍♀️🏃🏼‍♀️🏃‍♀️🏃🏻‍♀️🏃‍♀️les faycettes au cours de @faicelcoaching ça bosse dur mais surtout ça rigole 😝💙💜💙
  • Bonne fête à toutes les mamans en France 🇫🇷vous êtes plutôt calmes ou agitées ?😜😘🌺carte et concept super sympa des #aeroportsdelyon 😍#bonnefetemaman